test-rss

Test de l'intégration de fils RSS

Les dernières conférences du cycle des Jeudis du Libre :

Le Soir (gratuit) :


La Libre (enseignement) :


Mediapart :

  • Gauches: comment reprendre la main pour 2022? de Mathilde Goanec, Pauline Graulle (2021/11/27 18:32)
    Échaudées par les tentatives ratées de «triangulation» dans leurs propres rangs, et encouragées par l’actualité, les gauches recentrent leur discours sur le social. Mais se faire entendre reste une gageure dans un paysage médiatico-politique saturé par les thématiques identitaires.
  • David Wengrow: «Aujourd’hui, on semble ne plus avoir d’imagination sur ce que pourraient être les alternatives» de Jade Lindgaard (2021/11/27 18:19)
    Pendant des milliers d’années, les humains ont expérimenté, avec d’infinies variations, des formes du pouvoir. Un pouvoir parfois saisonnier, parfois matriarcal, parfois autoritaire et brutal, mais parfois, aussi, égalitaire et relativement libre, y compris à grande échelle, décrivent David Graeber et David Wengrow, dans un livre qui fait l’effet d’une bombe.
  • Soudan: un mois après, le coup d’État n’est pas achevé de Gwenaelle Lenoir (2021/11/27 17:36)
    En réinstallant le premier ministre dans ses fonctions, les militaires ont réussi à institutionnaliser leur putsch d’octobre. Mais un obstacle se dresse encore devant eux: la population, qui reste fortement mobilisée. Reportage à Khartoum, dans la manifestation du 25 novembre.
  • «Les critiques de la chasse sont très liées à la notion de civilisation» de Joseph Confavreux (2021/11/27 17:05)
    Alors que plusieurs accidents de chasse ont relancé le débat sur cette pratique, l’anthropologue Charles Stépanoff consacre un livre saisissant à ce qui se passe dans les forêts situées à l’orée de nos villes. Entretien.
  • Affaire Tapie: radiographie d’une escroquerie au cœur de l’État de Laurent Mauduit (2021/11/27 12:51)
    Mediapart publie l’intégralité de l'arrêt de la cour d’appel de Paris qui décrypte la mécanique de l’escroquerie ayant permis à Bernard Tapie d’empocher frauduleusement 403 millions d’euros. Les magistrats résument le scandale d’une formule choc: «Les intérêts de M. Tapie étaient pris en considération au plus haut niveau de l’État.»
  • Nouvelle-Calédonie: la faute d’Emmanuel Macron de Ellen Salvi (2021/11/27 12:44)
    En maintenant le troisième référendum d’autodétermination le 12 décembre, malgré la crise sanitaire et politique qui frappe l’archipel, le président de la République déchire un contrat signé il y a trente ans. Le processus de décolonisation va se conclure en l’absence du peuple colonisé. Une aberration politique aux lendemains dangereux.
  • Crise aux Antilles: le gouvernement cherche à calmer le jeu de La rédaction de Mediapart (2021/11/27 12:41)
    Le gouvernement se dit prêt à «évoquer» l’autonomie de la Guadeloupe, après avoir retardé l’obligation vaccinale pour les soignants et les pompiers sur l’île ainsi qu’en Martinique.
  • Le couvre-feu, un outil en voie de banalisation  de Camille Polloni (2021/11/27 12:41)
    Déclaré en Guadeloupe et en Martinique cette semaine, l’usage du couvre-feu est resté très ciblé en France jusqu’à l’état d’urgence sanitaire de 2020. Il a toutefois été utilisé pendant la guerre d’Algérie, en 2005 et localement par certains maires, au nom de la lutte contre la délinquance des mineurs.
  • Des deux côtés de la Manche: la politique du blâme de Marie Billon (2021/11/27 12:28)
    Londres et Paris se renvoient la responsabilité à la suite du naufrage qui a coûté la vie à 27 demandeurs d’asile le 24 novembre. Après une lettre que Boris Johnson a adressée à Emmanuel Macron et publiée sur Twitter, le gouvernement français a désinvité la ministre de l’intérieur britannique lors des pourparlers européens prévus à Calais ce dimanche.
  • «Congo hold-up»: des entreprises françaises parmi les bénéficiaires d’un possible réseau de blanchiment de Justine Brabant, Sonia Rolley (RFI) (2021/11/27 12:16)
    ""Les 3,5 millions de documents bancaires de «Congo hold-up» permettent d’identifier un réseau d’entreprises, opérant dans la communauté indienne de RDC, qui pourraient avoir blanchi des centaines de millions de dollars. Plusieurs entreprises françaises figurent parmi les bénéficiaires.

Le Monde

Ce site web utilise des cookies. En utilisant le site Web, vous acceptez le stockage de cookies sur votre ordinateur. Vous reconnaissez également que vous avez lu et compris notre politique de confidentialité. Si vous n'êtes pas d'accord, quittez le site.En savoir plus
  • test-rss.txt
  • Dernière modification: 2021/09/20 09:48
  • de villersd