test-rss

Test de l'intégration de fils RSS

Les dernières conférences du cycle des Jeudis du Libre :


Mon compte Mastodon :


Le Soir (gratuit) :


La Libre (enseignement) :


Mediapart :

  • Retraites: dans des cortèges moins fournis, l’envie d’en découdre de Dan Israel (2023/02/07 21:01)
    Pour la troisième journée de manifestations contre la réforme des retraites, mardi 7 février, des rassemblements ont encore éclos sur tout le territoire, y compris dans des villes peu habituées aux défilés. La police a compté un peu plus de 750 000 manifestants, moins que les deux premières mobilisations. Les discussions sur la suite se font pressantes.
  • À l’Assemblée, le dilemme de la gauche: s’éviter un vote sur les 64 ans ou défier la majorité? de Mathieu Dejean, Pauline Graulle (2023/02/07 19:17)
    Une partie des députés de la Nupes considère que la mise au vote de l’article 7 du projet de loi, sur le report de l’âge légal, est un pari risqué. Leur idée: faire durer les débats pour l’esquiver. D’autres veulent y aller, espérant une bonne surprise à l’arrivée.
  • À Strasbourg, des étudiantes en théologie dénoncent les violences sexistes d’un enseignant de Maud de Carpentier (Rue89 Strasbourg) (2023/02/07 17:08)
    Une procédure disciplinaire vise un maître de conférences à la faculté de théologie protestante de Strasbourg, après de nombreux signalements de comportements déplacés. Deux anciennes étudiantes ont également porté plainte. La lenteur des procédures pose question.
  • Le maire de Metz, François Grosdidier, condamné pour prise illégale d’intérêts de La rédaction de Mediapart (avec AFP) (2023/02/07 15:22)
    L’ancien parlementaire LR a été condamné mardi par le tribunal correctionnel d’Épinal à une peine de six mois de prison avec sursis et une amende de 10 000 euros pour «prise illégale d'intérêts». Une décision qui fait suite à des révélations de Mediapart remontant à 2012.
  • Université délabrée: «On travaille avec nos manteaux et des bonnets» de Mathilde Goanec (2023/02/07 13:53)
    L’un des bâtiments de l’université Paris-Est Créteil est dans un tel état que 800 étudiantes de licence ont dû passer aux cours en distanciel en début d’année. La présidence renvoie la faute sur le propriétaire, sans nier ses difficultés financières.
  • Gemalto est visé par une vaste enquête pour corruption en Afrique de Yann Philippin (2023/02/07 11:51)
    Le géant français des cartes à puce et des documents d’identité, racheté en 2019 par Thales, fait l’objet d’une enquête judiciaire pour «corruption» et «association de malfaiteurs» au sujet d’une dizaine de contrats gouvernementaux dans six pays africains.
  • Tsunami social sur Roland-Garros de Laurent Mauduit (2023/02/07 11:00)
    Départs volontaires ou contraints de 112 salariés sur 400; tractations secrètes avec le Qatar sur les droits TV; emplois offerts à des proches; rémunération exorbitante d’Oudéa-Castéra: le nouveau président de la fédération de tennis, Gilles Moretton, fait l’objet de vives critiques.
  • Retraites: notre récit en direct de la journée de mobilisation du 7 février de La rédaction de Mediapart (2023/02/07 10:50)
    Plus de 200 rassemblements étaient organisés mardi à l’appel des syndicats pour contester le projet de réforme des retraites. Récit des mobilisations par nos envoyés spéciaux à Évreux, Strasbourg, Amiens, Lyon, Toulouse ou encore Paris.
  • «Lutter contre les ultrariches peut rassembler au-delà du seul mouvement climat» de Mickaël Correia (2023/02/07 09:17)
    Dans son nouvel ouvrage, le chercheur en sciences politiques Édouard Morena décrit l’émergence d’une conscience de classe climatique chez les élites économiques. Selon lui, les ultrariches sont devenus des acteurs clés du débat climatique pour mieux promouvoir le capitalisme vert, et garantir leurs intérêts financiers.
  • Retraites: dès les premiers débats, un hémicycle au bord de la rupture de Pauline Graulle (2023/02/06 21:06)
    Après le refus de la présidente de l’Assemblée nationale d’examiner la motion référendaire portée par des centristes et l’ensemble de la gauche, la première journée d’examen de la réforme des retraites a continué dans une ambiance à couteaux tirés entre la majorité et l’opposition.

Le Monde

Ce site web utilise des cookies. En utilisant le site Web, vous acceptez le stockage de cookies sur votre ordinateur. Vous reconnaissez également que vous avez lu et compris notre politique de confidentialité. Si vous n'êtes pas d'accord, quittez le site.En savoir plus
  • test-rss.txt
  • Dernière modification : 2023/01/05 15:44
  • de villersd