teaching:exos_pourquoi_la_phenolphtaleine_est_un_indicateur_approprie_pour_le_titrage_d_un_acide_fort_par_une_base_forte

Pourquoi la phénolphtaléine est un indicateur approprié pour le titrage d'un acide fort par une base forte ?

La phénolphtaléine est incolore en dessous d'un pH de 8,2 et devient couleur fuchsia entre un pH de 8 à 12. Pour un titrage classique d'un acide fort par une base forte, quand au point d'équivalence le nombre de moles de NaOH (base forte) vaut le nombre de moles de HCl (acide fort) le pH est de 7. À ce moment du titrage, en ajoutant typiquement seulement une goutte supplémentaire de NaOH, l'augmentation de pH est tellement importante qu'on peut très bien passer d'un pH de 4 à un pH de 11 avec une seule goutte.

Donc la phénolphtaléine est un indicateur tout à fait approprié pour le titrage d'un acide fort par une base forte ou l'inverse. Dans d'autres situation, cet indicateur peut être inapproprié.

Il existe d'autres indicateurs qui peuvent également convenir. Citons par exemple :

  • le bleu de thymol qui est de couleur jaune peu avant pH 8 et de couleur bleue peu après pH 9,6
  • le rouge de crésol qui est de couleur jaune peu avant pH 7,2 et de couleur rouge peu après pH 8,8

La phénolphtaléine est d'autant plus indiquée qu'elle passe d'incolore à une couleur forte, ce qui ne pose aucun problème pour les étudiants daltoniens (de l'ordre de 5% des garçons).

Ce site web utilise des cookies pour analyser le trafic de visites. En restant sur ce site, vous acceptez le stockage de cookies sur votre ordinateur. En savoir plus
  • teaching/exos_pourquoi_la_phenolphtaleine_est_un_indicateur_approprie_pour_le_titrage_d_un_acide_fort_par_une_base_forte.txt
  • Dernière modification: 2019/09/17 14:19
  • de villersd