teaching:biblio-10.1021-acs.jchemed.5b00203

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Prochaine révision
Révision précédente
teaching:biblio-10.1021-acs.jchemed.5b00203 [2018/06/23 18:07]
villersd créée
teaching:biblio-10.1021-acs.jchemed.5b00203 [2019/06/08 22:26] (Version actuelle)
villersd
Ligne 1: Ligne 1:
-====== Pourquoi demander pourquoi ======+====== Pourquoi demander pourquoi ======
 Article : [[http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/acs.jchemed.5b00203|Why Ask Why?]] Melanie M. Cooper, J. Chem. Educ., 2015, 92 (8), pp 1273–1279 DOI: 10.1021/acs.jchemed.5b00203 résumé de C.M. 2015-20162015-2016 Article : [[http://pubs.acs.org/doi/abs/10.1021/acs.jchemed.5b00203|Why Ask Why?]] Melanie M. Cooper, J. Chem. Educ., 2015, 92 (8), pp 1273–1279 DOI: 10.1021/acs.jchemed.5b00203 résumé de C.M. 2015-20162015-2016
 +
 +{{  https://pubs.acs.org/na101/home/literatum/publisher/achs/journals/content/jceda8/2015/jceda8.2015.92.issue-8/acs.jchemed.5b00203/20150805/images/medium/ed-2015-00203m_0002.gif  }}
  
 ===== Sujet ===== ===== Sujet =====
Ligne 33: Ligne 35:
 Dans l’enseignement, on constate en général que les étudiants rencontrent des difficultés à dessiner les structures de Lewis, les étudiants ont également du mal à décoder les informations contenues dans certaines structures et on constate également que la majorité des élèves représentent les forces intermoléculaires comme des interactions au sein de petites molécules. Si on demande à des étudiants comment ils utilisent les structures pour prédire des propriétés, on remarque qu’ils utilisent peu ce qu’il leur a été enseigné, à la place, ils s’appuient sur des règles ou des méthodes heuristiques. Dans l’enseignement, on constate en général que les étudiants rencontrent des difficultés à dessiner les structures de Lewis, les étudiants ont également du mal à décoder les informations contenues dans certaines structures et on constate également que la majorité des élèves représentent les forces intermoléculaires comme des interactions au sein de petites molécules. Si on demande à des étudiants comment ils utilisent les structures pour prédire des propriétés, on remarque qu’ils utilisent peu ce qu’il leur a été enseigné, à la place, ils s’appuient sur des règles ou des méthodes heuristiques.
  
-Par exemple, considérons la séquence d’étapes à suivre pour prédire les propriétés d’une substance à partir de sa structure (voir figure 1). L’étudiant doit être capable de : +Par exemple, considérons la séquence d’étapes à suivre pour prédire les propriétés d’une substance à partir de sa structure (voir figure 2 de l'article). L’étudiant doit être capable de : 
-  - Construire la structure de Lewis avec précision +  - Construire la **structure de Lewis** avec précision 
-  - Utiliser cette structure de Lewis de façon appropriée afin de déterminer la géométrie des paires d’électrons et la forme de la molécule +  - Utiliser cette structure de Lewis de façon appropriée afin de déterminer la géométrie des paires d’électrons et la **forme de la molécule** 
-  - Réaliser des prédictions basées sur la l’électronégativité atomique relative pour déterminer la polarité globale de la molécule +  - Réaliser des prédictions basées sur la l’électronégativité atomique relative pour déterminer la **polarité globale de la molécule** 
-  - Utiliser la polarité moléculaire pour prédire les types et les forces d’interactions intermoléculaires +  - Utiliser la polarité moléculaire pour prédire les types et les **forces d’interactions intermoléculaires** 
-  - Synthétiser tous ces facteurs avec la compréhension des changements d’énergie potentielle intermoléculaires et l’influence de l’énergie thermique, pour prédire les stabilités d’interactions et leurs implications dans les propriétés macroscopiques physiques et chimiques de la substance+  - Synthétiser tous ces facteurs avec la compréhension des changements d’énergie potentielle intermoléculaires et l’influence de l’énergie thermique, pour prédire les stabilités d’interactions et leurs implications dans les **propriétés macroscopiques physiques et chimiques de la substance**
  
 +On voit bien que les étapes à franchir pour passer de la structure aux propriétés sont longues et difficiles. 
  
-Figure 1: séquence utilisée pour déterminer les propriétés d'une substance à partir de sa structure moléculaire+De ce fait, les enseignants évaluent chaque étape séparément comme si chaque étape était l’idée importante. La plupart des enseignants ciblent donc chacune des étapes plutôt que le but final qui est d’établir les propriétés de la substance. On demande donc d’identifier les structures correctes, de déterminer la géométrie des paires électroniques, laquelle de ces substances présentera des liens hydrogènes (voir table de l'article  étapes pour prédire les propriétés d'une substance en se basant sur sa structure moléculaire et la façon d'évaluer chacune de ces étapes) mais rarement on demandera aux étudiants d’utiliser ce qu’ils savent pour répondre à une question beaucoup plus importante qui est : comment et pourquoi la structure moléculaire prédit le comportement macroscopique. 
 + 
 +Ce qu’il faut se rappeler c’est qu’il n’y a pas d’intérêts d’enseigner chacune de ces étapes intermédiaires si on n’aide pas les étudiants à comprendre l’objectif final de ce pourquoi ils apprennent tout cela. 
 + 
 +Évaluer les étudiants par des questions à choix multiples peut tester de façon raisonnable ce que les élèves savent mais cela n’indique pas la façon de raisonner voulue, les élèves peuvent faire le bon choix, peuvent utiliser des stratégies qui ne sont pas scientifiquement valides, généralement les étudiants se basent sur des règles connues. Il faut donc trouver d’autres façons d’évaluer les élèves afin de tester correctement leur niveau de compréhension. 
 + 
 +===== Des évaluations comme procédés pour susciter des preuves de ce que les étudiants savent et peuvent faire ===== 
 +La grande question est : comment peut-on créer des tâches qui peuvent aider les étudiants à expliquer comment et pourquoi la structure moléculaire peut être utilisée pour prédire des propriétés et également fournir des preuves que l’étudiant a bien utilisé un raisonnement scientifique pour répondre à cette tâche ?
  
-On voit bien que les étapes à franchir pour passer de la structure aux propriétés sont longues et 
-difficiles. De ce fait, les enseignants évaluent chaque étape séparément comme si chaque étape 
-était l’idée importante. La plupart des enseignants ciblent donc chacune des étapes plutôt que le 
-but final qui est d’établir les propriétés de la substance. On demande donc d’identifier les 
-structures correctes, de déterminer la géométrie des paires électroniques, laquelle de ces 
-substances présentera des liens hydrogènes (voir figure 2) mais rarement on demandera aux 
-étudiants d’utiliser ce qu’ils savent pour répondre à une question beaucoup plus importante qui est : 
-comment et pourquoi la structure moléculaire prédit le comportement macroscopique. 
-Figure 2: étapes pour prédire les propriétés d'une substance en se basant sur sa structure moléculaire et la façon d'évaluer 
-chacune de ces étapes 
-32015-2016 
-Mestdagh Camille 
-AESS Chimie 
-Ce qu’il faut se rappeler c’est qu’il n’y a pas d’intérêts d’enseigner chacune de ces étapes 
-intermédiaires si on n’aide pas les étudiants à comprendre l’objectif final de ce pourquoi ils apprennent 
-tout cela. 
-Evaluer les étudiants par des questions à choix multiples peut tester de façon raisonnable ce que les 
-élèves savent mais cela n’indique pas la façon de raisonner voulue, les élèves peuvent faire le bon 
-choix peuvent utiliser des stratégies qui ne sont pas scientifiquement valides, généralement les 
-étudiants se basent dur des règles connues. Il faut donc trouver d’autres façons d’évaluer les élèves 
-afin de tester correctement leur niveau de compréhension. 
-4. Des évaluations comme procédés pour susciter des preuves de ce que les étudiants savent 
-et peuvent faire 
-La grande question est : comment peut-on créer des tâches qui peuvent aider les étudiants à expliquer 
-comment et pourquoi la structure moléculaire peut être utilisée pour prédire des propriétés et 
-également fournir des preuves que l’étudiant a bien utilisé un raisonnement scientifique pour 
-répondre à cette tâche ? 
 Trois aspects essentiels d’évaluations ont été identifiés : Trois aspects essentiels d’évaluations ont été identifiés :
-1) La connaissance (ce qu’on veut que l’étudiant sache et puisse faire) +  - La connaissance (ce qu’on veut que l’étudiant sache et puisse faire) 
-2) L’observation (ce qu’on va demander à l’étudiant de faire et les observations que l’on en tirera) +  L’observation (ce qu’on va demander à l’étudiant de faire et les observations que l’on en tirera) 
-3) L’interprétation (comment interpréter les observations ?) +  L’interprétation (comment interpréter les observations ?) 
-Il existe plusieurs autres façons pour obtenir des informations sur ce que l’étudiant sait et peut faire, + 
-mais il est clair qu’une explication bien faite peut apporter la preuve que l’élève a compris un +Il existe plusieurs autres façons pour obtenir des informations sur ce que l’étudiant sait et peut faire, mais il est clair qu’une explication bien faite peut apporter la preuve que l’élève a compris un phénomène. 
-phénomène. + 
-Echafaudages pour que les étudiants construisent leurs explications +==== Établissement des explications construites par les étudiants ==== 
-Demander aux étudiants de construire leurs explications est une excellente stratégie d’évaluation +Demander aux étudiants de construire leurs explications est une excellente stratégie d’évaluation formative et avec les rubriques appropriées peut être très utile pour des évaluations sommatives. Il est certain qu’on ne peut demander aux étudiants de construire des explications sans les coacher ou les faire pratiquer. 
-formative et avec les rubriques appropriées peut être très utile pour des évaluations sommatives. Il + 
-est certain qu’on ne peut demander aux étudiants de construire des explications sans les coacher ou +Afin de les aider, on peut par exemple situer l’explication dans un phénomène, ou demander aux étudiants de dessiner des modèles ou des diagrammes. Il ne faut pas simplement demander d’expliquer pourquoi, sinon on risque de ne pas obtenir la réponse voulue. Il faut les guider. Pour cela, une approche qui implique un cadre d'élaboration, où on prévient les étudiants qu’une explication doit contenir : 
-les faire pratiquer. +  - Un but ou une demande (sur quel propos est l’explication) 
-Afin de les aider, on peut par exemple : en situant l’explication dans un phénomène, ou en demandant +  Un principe scientifique ou une preuve sur laquelle est fondée l’explication 
-aux étudiants de dessiner des modèles ou des diagrammes. Il ne faut pas simplement demander +  Un raisonnement qui lie les deux points précédents 
-d’expliquer pourquoi, sinon on risque de ne pas obtenir la réponse voulue. Il faut les guider. Pour cela, + 
-une approche qui implique un cadre échafaudage, où ils ont prévenu les étudiants qu’une explication +Cette ébauche permet d’aider les étudiants à développer des liens qui peuvent les amener à une idée principale qui se fonde sur tout ce qu’ils ont appris. 
-doit contenir : + 
-1) Une cible ou une demande (sur quel propos est l’explication) +Une autre approche possible est de demander aux étudiants de dessiner une image au niveau moléculaire ou un diagramme ou un graphique et de l’utiliser pour les aider à expliquer un phénomène. En général, il est important de fournir des « conseils » dans les questions qui peuvent guider les étudiants dans leurs explications sur ce que nous voulons. 
-2) Un principe scientifique ou une preuve sur laquelle est fondée l’explication + 
-3) Un raisonnement qui lie les deux points précédents +Le point important est donc que si nous attendons des élèves qu’ils développent une bonne compréhension, il ne faut pas continuer à se baser sur la méthode « grande étendue, peu de profondeur » dans l’enseignement d’une leçon qui est présentée par les manuels scolaires. Moins les étudiants ont l’opportunité et le temps de développer leur habilité à raisonner à propos d’un phénomène, moins ils seront capables de produire des explications cohérentes. L’apprentissage prend du temps, il faudrait donc développer ces nouvelles façons de faire de façon progressive et bien élaborée
-Cette ébauche permet d’aider les étudiants à développer des liens qui peuvent les amener à une idée + 
-principale qui se fonde sur tout ce qu’ils ont appris. +===== Conclusion ===== 
-Une autre approche possible est de demander aux étudiants de dessiner une image au niveau +Il est important de demander aux étudiants d’expliquer : à eux-mêmes, aux autres et de façon plus importante dans les évaluations qui sont utilisées pour les noter. Il faut donc développer des évaluations qui permettent la construction de ces explications et ne pas se contenter du niveau de connaissance minimum. Il faudrait également réaménager les programmes afin que les élèves puissent se construire un bagage solide d’idées de bases leur permettant de les utiliser afin de prédire comment de nouveaux systèmes vont se comporter. Si nous ne demandons pas aux étudiants de construire des explications cohérentes, nous ne devons pas être surpris que même le meilleur élève ne comprenne pas. 
-moléculaire ou un diagramme ou un graphique et de l’utiliser pour les aider à expliquer un phénomène. +
-En général, il est important de fournir des « conseils » dans les questions qui peuvent guider les +
-étudiants dans leurs explications sur ce que nous voulons. +
-42015-2016 +
-Mestdagh Camille +
-AESS Chimie +
-Le point important est donc que si nous attendons des élèves qu’ils développent une bonne +
-compréhension, il ne faut pas continuer à se baser sur la méthode « grande étendue, peu de +
-profondeur » dans l’enseignement d’une leçon qui est présentée par les manuels scolaires. Moins les +
-étudiants ont l’opportunité et le temps de développer leur habilité à raisonner à propos d’un +
-phénomène, moins ils seront capables de produire des explications cohérentes. L’apprentissage prend +
-du temps, il faudrait donc développer ces nouvelles façons de faire de façon progressive et bien +
-échafaudée+
-5. Conclusion +
-Il est important de demander aux étudiants d’expliquer : à eux-mêmes, aux autres et de façon plus +
-importante dans les évaluations qui sont utilisées pour les noter. Il faut donc développer des +
-évaluations qui permettent la construction de ces explications et ne pas se contenter du niveau de +
-connaissance minimum. Il faudrait également réaménager les programmes afin que les élèves puissent +
-se construire un bagage solide d’idées de bases leur permettant de les utiliser afin de prédire comment +
-de nouveaux systèmes vont se comporter. Si nous ne demandons pas aux étudiants de construire des +
-explications cohérentes, nous ne devons pas être surpris que même le meilleur élève ne comprenne +
-pas. +
-5+
  • teaching/biblio-10.1021-acs.jchemed.5b00203.1529770032.txt.gz
  • Dernière modification: 2018/06/23 18:07
  • de villersd