Des graphes scientifiques avec le logiciel libre Veusz

Bien des étudiants et jeunes chercheurs s’échinent à réaliser des graphiques scientifiques à l’aide d’un logiciel d’une suite bureautique, libre comme LibreOffice, ou propriétaire, comme MS-Office. Si les tableurs semblent une solution attrayante pour des traitements élémentaires sur des données en quantité réduite (lire « lisible par un humain ») et pour des graphiques plutôt basiques, il n’en va pas de même dès que le volume de données est important, ou encore dès que l’aspect scientifique sous-jacent nécessite un traitement numérique, statistique ou graphique un peu particulier.

Une meilleure solution exige de se tourner vers un logiciel « spécialisé » !

En parcourant des magazines scientifiques, et en ouvrant largement son portefeuille, on découvrira de nombreuses solutions commerciales et propriétaires, telles que IGOR Pro, Origin et Sigma Plot. Bien sûr, ces produits sont éprouvés, fiables, et ont convaincu de nombreux usagers. Chaque licence d’utilisation impose cependant un paiement de l’ordre de quelques centaines de dollars, certaines licences pour étudiants étant cependant accessibles pour une somme « modique »  (de l’ordre de 50 à 100 $). Notez que ces logiciels propriétaires ne publient en général pas la description du format de fichier qu’ils utilisent. Les compatibilités ascendante et descendante ne sont pas garanties entre versions successives.

Logo de VeuszAlors que faire ?  Aujourd’hui, je vous propose une solution (ce n’est pas la seule) libre, gratuite, et dont l’utilisation s’avère simple. Il s’agit de Veusz (prononcez « views »), un logiciel libre multi-plateforme (Windows, Mac OS X et Linux) avec un interface utilisateur graphique,  destiné à la création de graphes scientifiques en tout genre.
N.B. : il existe bien sûr d’autres logiciels ou d’autres approches, parfois plus complexes, pour de nombreux usages spécifiques.

Fenêtre du tutoriel de VeuszLa version 1.15 de Veusz est sortie il y a juste quelques semaines. J’ai eu l’occasion de l’essayer sous Linux (Ubuntu 12.04) et sous Windows 7. Pour l’installer, il suffit de vous rendre sur la page de téléchargement et choisir la version correspondant à votre OS. En quelques clics vous pourrez démarrer le logiciel, et suivre le petit tutoriel intégré qui vous donnera un aperçu de l’utilisation du logiciel. Tout comme les programmes propriétaires équivalents, l’utilisation optimale du logiciel demandera l’apprentissage de ses nombreuses fonctionnalités, fenêtres, onglets, options, outils …, avec l’aide du manuel ou du tutoriel vidéo disponible sur le site.

Le menu d’aide intègre aussi une trentaine de documents exemples, repris pour la plupart sur le site web.

Les graphes sont construits à partir d’un ensemble de « widgets » graphiques. Ceux-ci comprennent les classiques plots XY, les fonctions, les lignes de contours, les boîtes à moustaches, les graphes polaires, les diagrammes ternaires, l’utilisation de données images, d’étiquettes et d’une grande variété de formes. Les données peuvent être lues à l’aide des formats standards tels que CSV ou FITS. Elles peuvent être manipulées dans le programme. Des modélisations des données par des fonctions sont également possibles.

Veusz est conçu pour produire des figures prêtes à être publiées dans les formats Postscript, PDF, SVG et EMF.

Veusz screenshot 1

Ajoutons finalement que pour des utilisations plus poussées, le logiciel peut-être étendu ou intégré grâce au langage Python.

Références :