Anki : un logiciel libre d’apprentissage et de mémorisation

Logo AnkiAnki est un un logiciel libre multiplateforme d’aide à la mémorisation. La version actuelle est la 1.2.9, mais ce logiciel est en constante évolution, avec une version 2.0 en ligne de mire.

Différentes études font état de plusieurs types de mémoire. La mémoire sensorielle qui agit en une fraction de seconde, la mémoire à court terme, qui nous permet de conserver  tout au plus environ 7 informations durant quelques dizaines de seconde, et la mémoire à long terme capable d’engranger de grandes quantités d’information sur de très longues durées. Un travail de mémorisation a pour objectif de faire passer une connaissance ou un savoir-faire de la mémoire à court terme vers celle à long terme.

Une part importante des méthodes de mémorisation font référence à la notion de flashcard (carte mémoire en français). D’un côté de la flashcard, une question est notée, de l’autre côté, la réponse correspondante est inscrite. A la place de la question, cela peut aussi bien être un mot qu’une image, une formule scientifique, un graphe,… Les mots sont particulièrement indiqués pour créer des flashcards de mots de vocabulaire, pour l’apprentissage des langues.

Anki, comme d’autres logiciels, fonctionne en présentant des flashcards (questions) identiques jusqu’à obtenir les bonnes réponses. Il faut pour cela un entraînement répété, avec un intervalle de temps croissant. Pour plus d’efficacité, lors des sessions d’apprentissage, les cartes difficiles à mémoriser doivent être représentées plus souvent que celles qui ne posent pas de problème. Leitner, notamment, a proposé un algorithme augmentant la fréquence de présentation des questions posant des difficultés. Piotr Wozniak, auteur du logiciel propriétaire SuperMemo, a développé différents algorithmes successifs parmi lesquels le SM-2 sur lequel Anki se base fortement.

Screenshot Anki

Anki combine l’implémentation de ces principes fondamentaux avec un grande nombre de fonctionnalités :

  • Anki est multiplateforme, et fonctionne en particulier sur les smartphones iOS ou Androïd : que du bonheur pour les étudiants nomades…
  • Anki utilise aussi bien des textes (formaté en html) que des formules mathématiques en LaTeX, des images, du son
  • le logiciel est extensible via de nombreux plugins
  • il propose le partage de paquets de cartes mémoires
  • Les données d’apprentissage peuvent être enregistrées sur un serveur, permettant ainsi l’utilisation sur des ordinateurs différents
  • des statistiques et graphes permettent d’évaluer son apprentissage
  • Anki dispose d’outils l’importation et exportation
  • Le site propose une documentation incluant des videos d’initiation, un manuel d’utilisation, une FAQ, …
  • le module dédié à l’encodage de questions est très souple et permet un encodage ajustable des questions (nombre et type des champs)
  • finalement, Anki est un logiciel opensource (GPL v3) pour les versions Windows, Mac OS X, Linux et Androïd. La version pour iPhone a un statut différent.
Utilisation d'images et de sons avec Anki

Utilisation d'images et de sons avec Anki

Sous le capot, Anki est écrit en Python, avec un interface graphique basé sur le framework Qt, des rendus en html, des bases de données SQLite3, et des fonctionnalités permettant de sauvegarder/synchroniser ses apprentissages, de partager ses cartes, de télécharger des paquets d’autres auteurs ainsi que des extensions du logiciel.

A côté du mode « utilisateur », Anki propose une interface d’encodage de questions, très utile, pas seulement pour un enseignant, mais aussi pour un étudiant, l’apprentissage ne pouvant être que meilleur s’il se base sur des cartes mémoires préparées soi-même. L’éditeur s’utilise simplement pour les questions sous forme de texte, mais propose de nombreuses fonctionnalités pour des formats complexes (code LaTeX, inclusion de médias,…).

Anki : ajout d'une carte

Que souhaiter de plus pour ce projet ?  Je n’ai pas encore assez pratiqué le logiciel, ni pour étudier, ni pour préparer un paquet de cartes mémoires sophistiqué. Voici tout de même quelques remarques :

  • L’utilisation de paquets de cartes utilisant des formules en LaTeX génère systématiquement le message « Error executing latex ». Pour éviter cela, il suffit de recréer les images des formules en PNG via le menu Outils –Spécifiques-localiser le média !
  • Je n’ai vu aucune indication de licence concernant les paquets partagés sur le serveur Ankiweb. Le champs « Auteur » contient systématiquement « None » ! Je trouverais normal d’indiquer le créateur, et une licence, par exemple d’un des types « Creative Commons »
  • Il serait intéressant de permettre des imports/exports utilisant un format reconnu tel que GIFT.

 

Autres logiciels :

Références :

Une réflexion au sujet de « Anki : un logiciel libre d’apprentissage et de mémorisation »

  1. Ping : Anki : un logiciel libre d’apprentissage et de mémorisation | LoLiGrUB ASBL

Les commentaires sont fermés.