WordPress 11 : une carte OpenStreetMap avec des marqueurs thématiques

Il est parfois intéressant de diffuser une carte représentant une série de localisation. Je montre ici comment représenter les bornes d’accès au réseau sans fil de l’UMONS.

La première étape consiste à obtenir les coordonnées des points en question. Dans mon cas, un informaticien m’a adressé un fichier au format kml, format utilisé par google.

Les points doivent alors être converti pour correspondre au format décrit dans la documentation du wiki de OpenStreetMap sur le plugin OSM pour WordPress. Cette conversion se fait très facilement à l’aide du logiciel libre GPSBabel (Linux, Mac, Win), via (dans mon cas) l’interface graphique Gebabbel. Il suffit de procéder à l’ajout des quelques colonnes supplémentaires nécessaire comprennant l’URL de l’icône à utiliser, sa taille et un offset. wireless icon 40 x 40Voici l’icône utilisée :

Le fichier des points est alors téléchargé via le gestionnaire de media de WordPress, et les réglages du plugin OSM permettent facilement de créer la séquence nécessaire à la présentation de la carte, soit la chaine suivante placée entre des crochets [] :

osm_map Lat= »50.455″ long= »3.952″ zoom= »15″ width= »600″ height= »450″ marker_file= »http://dvillers.umons.ac.be/blog/wp-content/uploads/2013/01/umons-sans-fil.csv »

 

 

Bon, c’est améliorable côté esthétique, mais je pense que j’ai montré l’essentiel…

 

Intégrer votre horaire UMONS dans l’agenda de Thunderbird

L’UMONS utilise le logiciel Hyperplanning pour la gestion des horaires (cours, sections, salles, enseignant). Pour consulter son horaire, il faut se rendre sur le site web des horaires, où on accède directement aux horaires de toutes les sections, et par une identification aux autres horaires (occupation des salles, horaires individuels des enseignants). Les utilisateurs (étudiants, enseignants) sont contraints de vérifier régulièrement le site pour prendre connaissance de changements. Lorsqu’on utilise un agenda numérique, il est beaucoup plus facile d’actualiser automatiquement les données en renseignant directement la ressource adéquate sur le serveur.

Voici comment procéder avec le client de courrier Thunderbird et son agenda Lightning :

  • activer l’onglet agenda via le menu « Événements et tâches » – Agenda
  • Dans la zone des agenda, cliquer avec le bouton droit de la souris, et choisir « Nouvel Agenda »
  • Sélectionner l’option « Sur le réseau » et cliquer sur « suivant »
  • Vous devez indiquer l’emplacement de votre agenda. Pour l’obtenir, vous devez vous rendre sur le site des horaires, choisir votre section ou votre horaire d’enseignant, et cliquer sur le bouton en haut à droite pour exporter l’emploi du temps au format iCal :

Hyperplanning : fenêtre d'export au format iCal

  • Il vous suffit de sélectionner et copier l’entièreté du champ situé en bas de cette fenêtre
  • Copiez cette adresse comme « Emplacement »  pour le nouvel agenda de Lightning/Thunderbird
  • Cliquer sur « suivant » et donnez un nom à ce nouvel agenda, choisir une couleur
  • De nouveau « suivant », puis « terminer ». Et hop, c’est fait !

 

Références :

Conférence EuroScipy sur Python en sciences à l’ULB, du 23 au 26 août 2012

Logo de la conférence EuroScipyAprès les 2 dernières éditions à la prestigieuse École normale supérieure à Paris, la conférence EuroScipy sur l’usage de python en sciences sera organisée fin août à l’ULB pour cette 5ème édition.

Un des objectifs de l’organisation de cette conférence à Bruxelles est d’aider à faire connaître un langage apprécié pour de nombreux aspects tels que la facilité d’utilisation et les performances, et soutenir son usage dans le monde scientifique belge.

Pour permettre d’avoir une première approche ou une formation avancée, des tutoriels très bon marchés (50 € pour les étudiants et académiques) précèdent la conférence les jeudi et vendredi 23 et 24 août. C’est l’occasion de Continuer la lecture

Des graphes scientifiques avec le logiciel libre Veusz

Bien des étudiants et jeunes chercheurs s’échinent à réaliser des graphiques scientifiques à l’aide d’un logiciel d’une suite bureautique, libre comme LibreOffice, ou propriétaire, comme MS-Office. Si les tableurs semblent une solution attrayante pour des traitements élémentaires sur des données en quantité réduite (lire « lisible par un humain ») et pour des graphiques plutôt basiques, il n’en va pas de même dès que le volume de données est important, ou encore dès que l’aspect scientifique sous-jacent nécessite un traitement numérique, statistique ou graphique un peu particulier.

Une meilleure solution exige de se tourner vers un logiciel « spécialisé » !

En parcourant Continuer la lecture

Pavage de Ammann-Beenker avec Inkscape

Le pavage de Ammann-Beenker est basé sur des quasi-symétrie octogonale. La façon la plus simple de le produire consiste à partir de 2 polygones élémentaires. Un losange dont les angles intérieurs valent 45° et 135°(en jaune ci-dessous), et un carré qui est en fait décomposé en deux triangles isocèles, avec un angle droit et deux angles de 45° (en magenta ci-dessous).

Si la longueur d’un côté est appelée a, la surface élémentaire du carré vaut a2, tandis que celle du losange vaut a2sin(π/4) ou a2√2/2.

Le principe de substitution (ou déflation) permet de redéfinir chaque polygone élémentaire en lui substituant un assemblage de polygones utilisant les même formes de base, mais réduite d’un même facteur d’échelle, ce qui donne à l’ensemble un caractère auto-similaire.

La règle de substitution d’un losange s’illustre comme ceci :

Celle d’un carré comme ceci : Continuer la lecture

NON à un abandon de la coopération avec les universités des pays en développement !

mais OUI  à un engagement solide et durable de la Belgique pour les collaborations universitaires avec les pays en développement …

Parmi les mesures d’économie décidées, le 11 mars 2012, par le Gouvernement fédéral belge, figure la fin du financement par l’Etat fédéral de la coopération avec les universités des pays en développement et le transfert de la charge vers les Communautés au titre de « compétence usurpée ».

Cette décision est lourde de conséquences car il est très probable que la Communauté Wallonie-Bruxelles n’aura pas les moyens financiers d’assumer cette charge. Il ne fait pourtant aucun doute que les activités de coopération universitaires au développement constituent une contribution majeure au développement des pays du Sud !

En vue d’interpeller le monde politique quant à l’impact d’une telle décision, vous êtes invité à signer la pétition et à la diffuser autour de vous afin de préserver cet outil majeur de collaborations avec les universités du sud :

Pétition : NON à un abandon de la coopération avec les universités des pays en développement !

Celle-ci s’adresse tant aux Continuer la lecture

Pavage périodique et apériodique avec Inkscape

Le pavage du plan par des polygones réguliers ou non fait l’objet de nombreuses études. Les assemblages peuvent être périodiques ou apériodiques. Le simple marquage d’un coin de carré conduit à une multitude de possibilités (cf. les pavages de Truchet). L’utilisation de figures élémentaires (triangles, carrés, losanges) présentant des angles un peu particuliers tels que 135°, 72°ou 36° débouchent sur des pavages qui ne peuvent plus être périodiques, qualifiés alors d’apériodiques. On y remarque toutefois clairement des motifs caractérisés par des symétries d’ordre 8 ou 5 réapparaissant à différents endroits, « presque » régulièrement. Les pavages découverts par Penrose dans les années 70 sont les plus connus. Leur existence a été mise en parallèle à celle de matériaux fortement ordonnés sans être rigoureusement périodiques, les quasi-cristaux La découverte de ceux-ci par le chimiste Dan Shechtman lui a permis d’obtenir le prix Nobel de chimie 2011.

Pour toutes ces raisons, il est intéressant de modéliser ces pavages. Cela peut être fait à l’aide de plaquettes en carton ou tout autre matériau. Cet article va vous montrer comment réaliser cela à l’aide du logiciel Inkscape, et quel avantage supplémentaire on peut en tirer ! Continuer la lecture

Dessiner en Python avec Cairo – tutoriel

De nombreux sujets scientifiques se prêtent à la modélisation, la simulation ou à la génération d’images. La programmation en Python, associée à la librairie Cairo, permet d’obtenir facilement des images statiques de qualité.

Cairo est une bibliothèque graphique libre écrite en langage C, qui définit une API de rendu vectoriel 2D indépendante du matériel, pouvant être utilisée par de nombreux langages de programmation, dont Python. Cairo prévoit des sorties directes sur le matériel graphique, mais permet une sortie image vers des fichiers PNG, PostScript, PDF et SVG. Cette librairie est utilisée par de nombreux logiciels, dont Gecko 2.0, le moteur de Mozilla Firefox et le logiciel de dessin vectoriel libre Inkscape.

Le principe de fonctionnement est simple : Continuer la lecture

Le projet Education de GNU


Le projet GNU vient de relancer au niveau mondial la promotion des logiciels libres dans l’enseignement, à tous les niveaux d’éducation.

Ce nouvel effort est coordonné via le site http://www.gnu.org/education.

L’équipe nouvellement formée, le « GNU Education Team » est conduit par l’enseignante italienne Dora Scilipoti, convaincue des bienfaits de l’utilisation des logiciels libres. Des objectifs spécifiques ont été développés :

  • Présenter des exemples actuels d’institutions d’enseignement qui utilisent et promeuvent les logiciels libres;
  • Montrer des situations où les logiciels libres sont utilisés dans les établissements pour améliorer le processus d’apprentissage;
  • Publier des articles sur les divers aspects de l’usage des logiciels libres par les établissements d’enseignement;
  • Maintenir un dialogue avec les enseignants, étudiants et administratifs des écoles  pour écouter leurs difficultés et proposer un support;
  • Rester en contact avec d’autres groupes actifs dans la promotion des logiciels libres pour l’éducation.

GNU et la Free Software Foundation (FSF) expliquent que la philosophie même des logiciels libres sont Continuer la lecture

Le Soir s’intéresse à : « L’étude, utile, des déchirures »

Le Soir p31 2012-02-10 déchiruresLe quotidien belge Le Soir présentait dans son édition de ce vendredi 10 février 2011 :
L’étude, utile, des déchirures

Il s’agit d’un long commentaire sur l’article publié récemment par notre laboratoire dans la revue Physical Review Letters (vol 107, 164303, 2011) :

How Geometry Controls the Tearing of Adhesive Thin Films on Curved Surfaces,
par Olga Kruglova, Fabian Brau, Didier Villers, et Pascal Damman.

Des lambeaux peuvent être détachés d’un film mince collé sur un substrat solide, par déchirement ou pelage. Il a été démontré dans des travaux précédents que ces lambeaux se rétrécissent spontanément et se terminent en pointes triangulaires.

C’est du moins le cas pour des surfaces planes. L’étude effectuée dans notre laboratoire s’affranchit de cette restriction et explique pourquoi et comment Continuer la lecture

USA : le NSCE défend l’enseignement sur le climat

Défense de l'enseignement des sciences de l'évolution et du climatAux États-Unis, le National Center for Science Education (NSCE) défend la science du climat dans les écoles secondaires.

C’est une attitude plus que jamais nécessaire, car là-bas, il est courant que des mouvements politiques, ou que des extrémistes religieux ou autres fassent pression pour modifier les contenus des cours de science.

La guerre sur la science du climat est menée sur plusieurs fronts, spécialement dans les écoles secondaires. Un conseil scolaire de Washington souhaitait imposer Continuer la lecture

Research Works Act, un projet de loi liberticide de plus

Research Works Act, le troisième acte…

A côté des projets de loi américain SOPA et PIPA, un troisième projet pernicieux a été introduit ces derniers mois auprès de la chambre des représentants des États-Unis : le RWA ou Research Works Act, dont certaines clauses visent à interdire le libre accès aux publications scientifiques financées par l’État Américain, et donc revenir sur la politique des National Institutes of Health en faveur du libre accès aux publications en ligne dès lors qu’elles sont financées par le contribuable américain. Si ce projet était entériné, il pourrait aussi restreindre sévèrement le partage de données scientifiques. Continuer la lecture

Anki : un logiciel libre d’apprentissage et de mémorisation

Logo AnkiAnki est un un logiciel libre multiplateforme d’aide à la mémorisation. La version actuelle est la 1.2.9, mais ce logiciel est en constante évolution, avec une version 2.0 en ligne de mire.

Différentes études font état de plusieurs types de mémoire. La mémoire sensorielle qui agit en une fraction de seconde, la mémoire à court terme, qui nous permet de conserver  tout au plus environ 7 informations durant quelques dizaines de seconde, et la mémoire à long terme capable d’engranger de grandes quantités d’information sur de très longues durées. Un travail de mémorisation a pour objectif de faire passer une connaissance ou un savoir-faire de la mémoire à court terme vers celle à long terme.

Une part importante des méthodes de mémorisation font référence à la notion de flashcard (carte mémoire en français). D’un côté de la flashcard, une question est notée, de l’autre côté, la réponse correspondante est inscrite. A la place de la question, cela peut aussi bien être un mot qu’une image, une formule scientifique, un graphe,… Les mots sont particulièrement indiqués pour créer des flashcards de mots de vocabulaire, pour l’apprentissage des langues.

Anki, comme d’autres logiciels, fonctionne en présentant des flashcards (questions) identiques jusqu’à obtenir les bonnes réponses. Il faut pour cela un entraînement répété, avec un intervalle de temps croissant. Pour plus d’efficacité, Continuer la lecture

ACTA : la nouvelle menace pour Internet

L’ACTA, un traité mondial, pourrait permettre à de grandes entreprises de censurer Internet. Négocié en secret par un petit nombre de pays riches et de puissantes entreprises, ce traité mettrait en place un organisme de l’ombre anti-contrefaçon permettant à des intérêts privés de surveiller tout ce que nous faisons en ligne. Il leur donnerait aussi la possibilité d’imposer des sanctions très sévères – allant jusqu’à des peines de prison – contre les personnes coupables selon eux de nuire à leur activité.

L’organisation non-gouvernementale Avaaz mène actuellement une campagne visant à récolter 1 500 000 signatures afin de persuader l’Union Européenne de ne pas ratifier l’ACTA. Son refus mettrait en échec cette attaque mondiale sur l’Internet libre. Voici le texte Continuer la lecture